Que rapporte un investissement immobilier ?

Lorsque vous envisagez d’investir dans l’immobilier, vous souhaitez évidemment savoir à l’avance ce qu’un tel placement peut vous rapporter. Il est impossible d’effectuer une prévision précise, mais voici tout de même certains éléments à prendre en compte lors du calcul de votre rendement.

Chaque immeuble est unique et entraîne des coûts qui lui sont propres. Afin d’estimer le rendement potentiel d’un projet d’investissement, considérez attentivement les trois éléments ci-dessous.

La plus-value

On achète généralement un immeuble de rapport pour le mettre en location et le revendre quelques années plus tard. Nombre de propriétaires s’attendent à réaliser un bénéfice substantiel lors de la vente de leur bien. Les experts immobiliers envisagent cependant l’avenir avec plus de précautions. Après une croissance exponentielle de la valeur de l’immobilier pendant plusieurs décennies, on assiste à une stabilisation des prix ces dernières années. Des prix qui, selon les spécialistes, resteront stables au cours des années à venir.

Il importe, par ailleurs, de surveiller les taux d’intérêt. Aujourd’hui historiquement bas, ces taux devraient en effet remonter au cours des prochaines années. Conséquence ? Les acheteurs pourront moins facilement contracter un prêt hypothécaire, ce qui réduira la demande sur le marché immobilier. En cas de maintien de taux bas, la demande resterait stable également.

Le rendement locatif

Vous achetez un immeuble de rapport pour le mettre en location ? Vous pourrez compter sur un certain revenu locatif. Notez toutefois que votre véritable revenu représentera seulement une petite partie du loyer. Le plus gros de ce revenu servira à payer les frais inhérents à la mise en location. Épinglons notamment :

  • les frais d’entretien et de réparation ;
  • le précompte immobilier ;
  • l’assurance incendie.

Autres postes souvent négligés : les défauts de paiement et périodes d’inoccupation. Lorsqu’un locataire ne vous paye pas ou lorsqu’un logement reste vide entre deux locations, c’est vous qui en faites les frais. Lors de l’estimation de votre rendement locatif, tenez toujours compte d’un mois d’inoccupation ou souscrivez une assurance contre les mauvais payeurs.

Les impôts sur les revenus locatifs et la plus-value

Le type de locataire détermine si vos revenus locatifs seront taxés ou non.

  • Vous louez votre bien à des particuliers ? Vous ne payerez pas d’impôts sur les revenus locatifs perçus. Vous serez en revanche imposé sur le revenu cadastral indexé, majoré de 40 %.
  • Le locataire utilise tout ou partie de l’habitation à des fins professionnelles ? Vous serez taxé sur le revenu cadastral indexé et sur le revenu locatif brut. Ceci explique pourquoi les bailleurs incluent souvent une clause dans le contrat qui interdit au locataire d’utiliser le bien à des fins professionnelles.

Vous vendez votre immeuble de rapport au cours des 5 années suivant son achat ? Vous devrez payer une taxe de 16,5 % sur la plus-value créée. Si vous attendez plus de 5 ans pour vendre, vous serez affranchi de cette taxe.

 

Source: https://blog.immoweb.be/fr/acheter/calculer-rendement-investissement-immobilier/

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!