Vendre sa maison pour acheter plus petit et vivre plus grand

Quand les enfants ont quitté la maison familiale et que l’entretien de cette dernière se fait de plus en plus lourd, à tous les sens du terme, il est peut-être temps d’acheter plus petit. Et pourquoi pas, un appartement de ville pour y démarrer une nouvelle époque de sa vie.  Une option qui présente bien des avantages.

Pour aujourd’hui et pour demain

Le syndrome du nid vide, très peu pour vous ! Si vos enfants ne partagent plus le même toit que vous et que la maison familiale vous semble être devenue beaucoup trop grande, il est peut-être temps d’envisager de la vendre et d’acheter un bien qui correspondra beaucoup mieux à cette nouvelle phase de votre vie que vous êtes sur le point d’entamer.  Et pourquoi pas en ville ?  Un choix qui n’offre que des avantages ou presque.  En effet, une maison à entretenir, plus éventuellement le grand jardin qui va avec, ça peut s’avérer lourd, financièrement autant que physiquement.  A court, moyen et long terme, ça suppose aussi des frais conséquents. Lesquels peuvent venir grever un budget qui, l’âge aidant, sera probablement revu à la baisse.

Par ailleurs, et même si on reste dans une forme optimale, on n’aura pas toujours ni l’envie ni la capacité d’enquiller les volées escaliers à tout bout de champ.  Surtout quand un appartement peut offrir une disposition idéale pour aujourd’hui comme pour demain.  Un confort de vie qui ne se limite pas à l’aménagement intérieur.  En effet, comment ne pas apprécier de se trouver désormais à proximité de tous les commerces utiles et de pouvoir s’y rendre sans pour autant avoir à sauter dans sa voiture mais, au contraire, en flânant au gré de ses envies ?

Un investissement pur plaisir

Un lieu de vie qui vous ressemble, à ce moment précis de votre vie, mais qui ressemble également à la vie que vous avez envie de mener dans les années futures, c’est possible. La ville n’offre pas que des commodités, elle propose aussi une foule d’activités attrayantes, dont vous profiterez d’autant mieux que vous n’avez plus à assurer l’intendance d’un quotidien mené tambour battant.  Des loisirs variés que vous pourrez partager avec vos enfants et petits-enfants, quand ces derniers seront enchantés de bénéficier d’un point de chute idéalement situé ou auront déjà pris l’option de vivre en ville.

Et parce que la vie est bien trop courte pour ne pas en profiter pleinement, sans perdre de temps en tracas inutiles, acheter neuf a de bonnes chances de se révéler la solution qui a tout pour vous plaire. Un bien neuf est avant tout synonyme d’une complète tranquillité d’esprit.  Au moment de votre achat et pour les dix années qui suivent, à la faveur de l’incontournable garantie décennale.  Par ailleurs, investir dans un logement fraîchement sorti de terre, c’est s’assurer de bénéficier des matériaux qui, non seulement, répondent aux nouvelles normes en vigueur, toujours plus sévères et complexes, mais aussi, pour la plupart d’entre eux, c’est devancer les futurs diktats de ces dernières.  Un investissement à son meilleur et qui ne peut que le rester dans les années qui viennent.

Bien choisir votre nouveau quartier

Nouvel appartement, nouvelle vie.  Faites-en sorte qu’elle vous ressemble le plus possible, pour vous y glisser comme dans un vêtement sur-mesure.  Si on prend une grande ville comme Bruxelles, elle est très loin de présenter un visage unique. Tout au contraire, elle a autant de points d’attraction qu’elle a de quartiers. Parmi ces derniers, il y en a probablement un avec lequel vous vous sentez le plus d’affinités. Reste à découvrir comment vous le vivriez au quotidien. Pour en savoir plus, jouez les touristes et venez découvrir votre potentiel futur lieu de vue de l’intérieur. Vous pouvez aussi multiplier vos séjours d’exploration et, qui sait, découvrir un coin de la capitale que vous ne connaissez pas encore et qui, pourtant, a tout pour vous rendre heureux.

Emprunter après 50 ans

Acheter quand on est quinqua et plus si affinités, c’est tout à fait possible, à condition de prendre en compte certaines contingences qu’on ne peut tout simplement pas ignorer.

Comme à tous les âges, il faut déterminer avec précision sa capacité de remboursement actuelle mais aussi future.  Puisque la retraite va inévitablement venir ponctuer votre parcours d’emprunteur, il faut se montrer réaliste sur ce que seront vos revenus à ce moment particulier de votre vie.  Dans cette démarche, il peut s’avérer très utile d’offrir des garanties supplémentaires. Parmi les garanties le plus souvent proposées, on peut faire appel à l’hypothèque d’un bien existant ou à la caution d’un tiers.  Mais il est également possible de garantir le montant du prêt à la faveur d’une assurance-vie ou d’un compte d’épargne.

Source: https://blog.bouygues-immobilier.be/fr/vendre-sa-maison-pour-acheter-plus-petit-et-vivre-plus-grand%ef%bb%bf/

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!