Les cambriolages en hausse pour Noël: la police constate bien plus que 200 faits par jour.

Bijoux, argents, informatique… Les cambrioleurs sévissent davantage à l’approche des fêtes de fin d’année. Les mois sombres sont d’ailleurs propices aux vols dans les habitations où la police constate bien plus que 200 faits par jour.

Plus de deux cents cambriolages par jour ! À l’approche des fêtes de fin d’année, le nombre de cambriolages connaît une augmentation importante. Bien plus qu’en période estivale… «  Nous observons déjà une recrudescence des vols dans les habitations depuis le mois d’octobre, voire même des vols en série c’est-à-dire plusieurs faits qui touchent le même quartier ou la même rue  », indique Yves Civilia, chef de cellule cambriolage au sein de la DJSOC de la police fédérale. Rappelant que la vigilance reste de mise durant ce qu’on appelle « les mois sombres » au cours desquels les jours commencent à raccourcir.

Actuellement la police surveille des groupes organisés d’itinérants sévissant non loin des axes routiers et autoroutiers de l’E40 (à Louvain, dans le Brabant wallon, à Waremme et à Liège) et l’E411 (Wavre, Walhain, Namur). Même si des victimes peuvent être touchées ailleurs dans le pays.

Techniques éprouvées

Ces bandes ne font pas vraiment preuve d’imagination et se cantonnent à des techniques éprouvées. «  Le vol à la chignole » est un classique. Cela consiste à forer un trou dans le châssis à l’aide d’un objet que le propriétaire a laissé traîner. L’anse d’un seau peut, par exemple, facilement être utilisé par les cambrioleurs. Elle servira de pince qui permettra d’actionner la poignée et d’ouvrir une fenêtre ou une porte  », illustre notre expert.

D’autres modes opératoires restent parmi les favoris des cambrioleurs. Comme le bris de barillet. Les malfrats «  utilisent une pince grippe ou une clé à molette. » Ou encore le bris de vitre. Certes, plus bruyant mais pas moins efficace pour autant. «  Ici encore ils arrivent à entrer par effraction en cassant un carreau bien souvent à l’aide d’un objet que les victimes ont laissé traîner.  »

Du coup la police rappelle quelques règles en matière de prévention. Comme ne pas laisser traîner d’objets qui pourraient faciliter le travail des cambrioleurs. «  Cela vaut aussi pour les échelles : il ne faut pas oublier le phénomène « first floor », soit quand les voleurs s’introduisent par le premier étage parce que le rez-de-chaussée est sécurisé et pas le reste de l’habitation  », explique Yves Civilia. «  Il est également conseillé de ne mettre les emballages de ses achats bien en vue dans la poubelle mais plutôt de les jeter dans un conteneur. Les produits high-tech (tablette, smartphone, ordinateur) sont fort prisés par les voleurs, de même que les bijoux.  »

En matière de prévention notre expert incite aussi les riverains à faire preuve de solidarité via le système des Partenariats locaux de prévention (PLP) davantage présents dans le pays.

Source: http://www.sudinfo.be/1437670/article/2015-12-04/les-cambriolages-en-hausse-pour-noel-la-police-constate-bien-plus-que-200-faits

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!