L’IBSR favorable à l’intégration de boîtes noires dans les voitures

By 10 septembre 2015 News assurances, News auto No Comments

Les boites noires vont arriver dans nos voitures, pour récompenser les bons conducteurs et sanctionner les mauvais: pour ou contre? (Sondage)

L’Institut belge pour la sécurité routière (IBSR) et les compagnies d’assurance sont favorables à l’intégration de boîtes noires dans les véhicules. En contrôlant la conduite, la vitesse et les habitudes des usagers, la boîte noire connectée permettrait de récompenser les conducteurs les plus prudents en diminuant leur prime d’assurance. Malgré les risques d’atteintes à la vie privée, elle devrait bientôt faire son apparition dans nos voitures, lit-on mercredi dans les journaux de Sudpresse.

Aux Etats-Unis, 96% des voitures en sont déjà équipées. La Grande-Bretagne et l’Italie sont également plus avancées en la matière. “Avant, ça clochait au niveau de la technique. Mais aujourd’hui, faire fonctionner ce système de boîte noire est parfaitement possible. La seule barrière, c’est que les compagnies d’assurances doivent trouver un accord avec la commission de la protection de la vie privée”, explique Benoît Godart, porte-parole de l’IBSR, qui l’assure: “On va bientôt y arriver.”

Vous aimez accélérer brutalement? Mauvais point pour vous

Mais que contrôle cette boite noire ? Connectée, elle enregistre et envoie toute une série d’informations permettant de déterminer votre profil de conducteur. Sont analysés votre vitesse sur tout type de route, le nombre de kilomètres que vous parcourez, votre position GPS à tout moment, mais aussi votre technique de conduite : accélérations et virages brutaux ou doux, votre technique de freinage, les temps d’arrêt recommandés respectés ou non sur les longs trajets, et même les lieux où vous circulez le plus souvent (ville, campagne, …).

Chacun paierait une prime d’assurance différente, en fonction de sa conduite réelle

L’avantage ? Fini de se baser sur des statistiques, explique Wauthier Robijns, le porte-parole d’Assuralia. Un jeune qui conduit prudemment aura donc à l’avenir une prime d’assurance moins élevée qu’un “vieux” qui confond rues et circuit automobile.

Les délits de fuite deviendraient impossibles

Mais attention, le dossier n’est pas encore sur la table de la commission de la protection de la vie privée. Celle-ci précise, à ce stade, qu’il est “clair que les assurances ne pourront pas utiliser les informations récoltées pour autre chose que le but poursuivi”. La police et la justice, par contre, oui. Ce serait un autre avantage. Plus aucun délit de fuite ne sera possible. En cas d’accident, la police et la justice pourraient avoir accès à des informations précises des boites noires pour retrouver quel véhicule circulait à un moment précis à un endroit précis.

Il va falloir légiférer sur la question

Pour y arriver, il faudrait que la boite noire devienne obligatoire pour tous les conducteurs (et son débranchement ou brouillage signalé systématiquement). Mais ce type de dispositif pourrait aussi devenir facultatif. Seuls ceux qui le souhaitent pourraient s’en munir, dans le but de faire baisser leur prime. Les assureurs pourraient cependant, dans ce cas, augmenter les primes de ceux qui ne choisissent pas ce dispositif. Quoi qu’il en soit, la Belgique va devoir légiférer en la matière prochainement.

Source : http://www.rtl.be/info/belgique/economie/l-ibsr-favorable-a-l-integration-de-boites-noires-dans-les-voitures-750972.aspx

 

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!