Comment réagissent les maisons écoénergétiques sur le feu?

La construction éco-efficace est un sujet brûlant. Dans quelle mesure influence-t-elle la sécurité à la maison, par exemple en cas d’incendie ?

“Dans les années ’70, la façon de construire a connu un bouleversement. Qui a fortement influencé notre sécurité”, explique Karel Lambert, capitaine à la caserne des pompiers de Bruxelles, également chercheur et auteur d’un livre consacré aux caractéristiques et comportement du feu. Mieux isoler, construire de manière étanche à l’air, placer du double vitrage … Quelles sont les conséquences de ces changements sur notre sécurité ? 

A chaque avantage, un inconvénient

Nous bénéficions de primes pour les mesures d’économie d’énergie, les taux d’intérêt des prêts énergie plongent et les informations relatives à toutes ces applications tournent en boucle dans tous les médias. Nous contribuons tous à un avenir plus vert. Mais nous sommes nous au moins déjà posé la question de la sécurité ? Quels critères devons-nous prendre en compte ? 

Double vitrage

“L’introduction du double vitrage est à l’origine de l’évolution de la construction,” pense Karel. “Lorsqu’un écart de température important se produit entre l’intérieur et l’extérieur avec un simple vitrage, le verre explose. De cette manière, il se crée une grande ouverture où rentre l’air qui attise le feu. 

Le double vitrage reste au contraire intact plus longtemps, ce qui étouffe l’incendie. De cette façon, il y a un dégagement plus important de fumée. Lorsque les pompiers arrivent et ouvrent la porte, une quantité importante d’air et d’oxygène pénètre dans le bâtiment, ce qui ravive d’un seul coup l’incendie. C’est très dangereux car cet embrasement rapide risque de mettre en danger la vie des pompiers.”

Vitrage à haut rendement et film étanche

Il existe d’autres matériaux qui renforcent l’étanchéité à l’air, tels que le vitrage à haut rendement et les films étanches à l’air. Quelles en sont les conséquences ? “En cas d’incendie dans une habitation, l’oxygène ou l’air ne sait plus s’échapper, ce qui crée une pression par accumulation de fumée et de chaleur. Lorsque la pression devient trop grande, il n’est même plus possible d’enfoncer une porte qui s’ouvre vers l’intérieur.”

Isolation

“Les épaisseurs d’isolation dans les murs creux et des toits ont été doublées, comparé à une cinquantaine d’années. Le risque existe que l’isolation maintienne à l’intérieur la chaleur provoquée par le foyer d’incendie, ce qui accélère sa propagation.”

Nous savons que les fabricants concentrent leurs recherches sur des techniques et matériaux visant à trouver des matériaux isolants ininflammables. Mais lorsque l’incendie est déjà bien étendu, la température peut être si élevée qu’aucun matériau isolant ne lui résiste plus. Il s’agit d’un aspect dont vous devez certainement tenir compte si vous décidez d’isoler votre habitation. 

Quelle stratégie adopter ? 

Nous devons bien entendu continuer à investir dans l’énergie renouvelable et dans les mesures visant à l’efficacité énergétique. Et ce, au maximum.

 

Source: http://www.livios.be/fr/info-construction/technique/securite-et-alarme/comment-reagissent-les-maisons-ecoenergetiques-sur-le-feu/?utm_source=Immovlan&utm_medium=nieuwsbrief&utm_campaign=securite-et-alarme

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!