Pokémon Go: un nouveau risque pour les assureurs?

Face à l’engouement mondial suscité par le jeu vidéo Pokémon Go, plusieurs mesures ont été adoptées afin de limiter les répercussions de cette application jugée dangereuse pour la sécurité routière.

Les conséquences de ce jeu dans lequel des personnages virtuels doivent être capturés dans le monde réel à l’aide de son Smartphone ne se font pas attendre. Le 19 juillet 2016, une jeune américaine de 15 ans a été percutée par une voiture alors qu’elle chassait un Pokémon près d’une autoroute. Toujours aux Etats-Unis, un automobiliste complètement distrait par ce jeu est entré en collision avec une voiture de police.

Au Royaume-Uni, l’assureur Row Insurance a lancé une première garantie Pokemon. Dénommée Pokédex, elle couvre les souscripteurs contre les bris d’écran et dommages causés aux téléphones portables lors de ce jeu.

Pour sa part, Sberbank, la plus grande banque russe, annonce avoir lancé une assurance gratuite pour couvrir les joueurs de Pokémon Go en cas d’accident. Les indemnisations, dont le montant est plafonné à 1000 USD, varient en fonction de la gravité de l’accident. L’établissement russe prévoit également d’attirer ces créatures imaginaires dans ses agences. Un moyen de rencontrer de nouveaux clients potentiels.

En Bosnie, les chasseurs des Pokémons ont été avertis d’éviter les champs de mines et les engins explosifs encore enfouis dans la terre depuis la guerre de 1992-1995.

En Arabie Saoudite, la direction générale de la circulation (GDT) vient de condamner la pratique de ce jeu sur les routes publiques. Les infractions entraineraient une amende de 300 SAR (80 USD).

Créée conjointement par The Pokémon Compagny, Nintendo et Niantic, trois sociétés spécialisées dans les jeux vidéo, cette application consiste à capturer des Pokémons (animaux mythiques inventés en 1997) cachés dans des lieux réels (routes, bâtiments, lieux publics, etc.) depuis des Smartphones. Ce jeu en réalité augmentée a été lancé début juillet 2016. Il a connu un franc succès avec plus de 7 millions de téléchargements en moins d’une semaine.

 

Source: http://www.atlas-mag.net/article/pokemon-go-un-nouveau-risque-pour-les-assureurs?platform=hootsuite

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!