Aménager votre cave ou transformer votre grenier : avez-vous pensé à tout ?

Aménager votre grenier ou votre cave pour disposer de davantage de confort et d’espace dans votre maison : pour la plupart des gens, il s’agit d’un plan qui va s’étaler sur plusieurs années. Lancez votre projet bien à l’avance, de manière à répartir au mieux les frais dans le temps et éviter des obstacles imprévus. Nous vous donnons d’ores et déjà une série de conseils éprouvés.

Espace de rangement XXL …

Plus longtemps vous vivez dans un endroit, plus vous y amassez des objets. À moins qu’une grande opération rangement se mue en tradition annuelle, ces affaires s’accumulent souvent dans votre cave ou votre grenier. Autrement dit : des mètres carrés qui valent leur pesant d’or et qui ne servent aujourd’hui que d’espace de rangement.

… ou l’espace de vos rêves ?

Tôt ou tard, ce moment est arrivé. Une vaste opération rangement, les enfants deviennent grands ou quittent la maison, une rénovation importante : vous pouvez enfin exploiter cet espace. Une salle de sport ou de détente, un (wo)mancave, une cave à vins, une salle de cinéma, un espace de bureau, une salle de jeux … les options ne manquent pas, mais est-ce que chaque espace de la maison se prête aussi bien à un tel réaménagement ?

Aménager votre cave : les points importants

Commençons par la cave. Les caves se trouvent sous le niveau du sol et sont exposées à l’eau souterraine. Une cave étanche est donc un must pour éviter les problèmes d’humidité plus tard. Car où circule l’eau, des champignons risquent de se former, avec tous les effets négatifs qu’ils peuvent avoir sur la santé.

Dans les anciennes maisons surtout, la cave et le grenier ne sont pas toujours les pièces les mieux isolées de la maison. En outre, les caves maçonnées ne sont jamais à 100% étanches. Les caves (préfabriquées) coulées dans les nouvelles constructions modernes sont quant à elles mieux armées contre l’humidité extérieure.

Le chapitre humidité étant clos, vous pouvez commencer à réfléchir aux points suivants :

  • Le sol de votre cave nécessite-t-il encore une couche d’égalisation ?
  • Faut-il prévoir une isolation thermique supplémentaire et peut-être aussi un système de chauffage d’appoint éventuel ?
  • Et une isolation acoustique aux murs et plafond ? Un home cinéma, une salle de karaoké ou de jeux vidéo font monter les décibels.
  • Y a-t-il suffisamment d’alimentations électriques et sont-elles encore en bon état ? Votre schéma électrique existant est-il parfaitement adapté aux éventuelles installations ?
  • Idem pour l’éclairage : le temps n’est-il pas venu de remplacer votre éclairage Tl fonctionnel par un éclairage d’ambiance plus chaleureux ?
  • Le signal de votre réseau wifi est-il suffisamment puissant dans la cave ?
  • Plan de remise en forme ? Réfléchissez aussi à la ventilation afin d’évacuer l’humidité (et les odeurs) que génère toute activité sportive.

Une salle de sport ou de détente, un (wo)mancave, une cave à vins, une salle de cinéma, un espace de bureau, une salle de jeux … les options ne manquent pas, mais est-ce que chaque espace de la maison se prête aussi bien à un tel réaménagement ?

Aménager votre grenier : les points importants

Alors qu’une cave reste fraîche à n’importe quel moment de l’année, ce n’est pas le cas du grenier. La chaleur provenant de votre habitation monte et étant donné que l’isolation de toiture – indispensable pour garantir le confort des combles habités – maintient au maximum cette chaleur dans la maison, la température peut être très élevée dans le grenier. Idem en été : votre isolation de toiture forme certes un écran contre la chaleur, mais elle n’empêche pas la température d’être excessive.

Autrement dit, la ventilation et l’air conditionné sont les deux grands points d’attention dans l’aménagement de votre grenier. Mais quels autres aspects doivent être pris en compte ?

  • Vous avez l’intention de passer beaucoup de temps pendant la journée dans votre grenier et vous voulez pouvoir aérer de temps en temps – par exemple après une séance de sport ? Une fenêtre de toit n’est certainement pas un luxe pour faire rentrer la lumière du jour et l’air frais extérieur.
  • L’accès à votre grenier n’est pas encore pourvu d’un escalier fixe ? Où allez-vous placer cet escalier ? Faut-il prévoir un emplacement ailleurs ?
  • Est-ce que vous pouvez vous tenir droit partout dans la pièce ? Divisez l’espace de manière intelligente et optimale. Prévoyez par exemple un fauteuil, une télévision ou des placards dans les zones où le plafond est bas.
  • Une isolation (acoustique) a-t-elle une utilité ? Attention : vous perdrez quelques centimètres en hauteur.
  • Votre sol est-il encore en bon état et suffisamment solide pour supporter le poids des meubles ou encore d’un jacuzzi ?
  • Le sol doit-il encore être égalisé ? Quelle finition avez-vous prévue pour votre sol ?
  • Les greniers sont rarement équipés de nombreux points lumineux et prises de courant. Et encore moins d’une alimentation en eau. Où allez-vous faire passer les éventuels câbles électriques et canalisations ?
  • Votre grenier accueillera votre bureau à la maison, loin du bruit dans la maison ? Ici aussi, vérifiez que le signal wifi est correct.

Besoin d’un architecte ?

Pour rénover ou aménager un espace existant dans votre habitation – sans créer un nouvel espace –, il ne faut ni permis ni déclaration urbanistique. Par conséquent, vous n’avez pas non plus besoin d’un architecte. Il en va autrement lorsque le projet comporte des travaux susceptibles de mettre en péril la stabilité de l’habitation. Chaque région impose des règles différentes en matière d’urbanisme, mais renseignez-vous aussi afin de connaître la réglementation locale dans votre propre commune.

Si vous effectuez des travaux importants dans votre habitation qui vont créer davantage d’espace ou de confort dans votre habitation, votre revenu cadastral augmentera en principe.

Aménager votre cave ou votre grenier et … that’s it?

Budget et réglementation : check ? Parfait, les travaux peuvent commencer. Sachez cependant que certains travaux de rénovation peuvent impliquer une augmentation du revenu cadastral. Il s’agit du montant qui sert de base pour calculer le précompte immobilier que vous payez chaque année.

Si vous effectuez des travaux importants qui créent plus de confort ou d’espace dans votre habitation – comme aménager votre grenier en une salle de loisirs ou une chambre supplémentaire – votre revenu cadastral va en principe augmenter.

De plus, dans les 30 jours de l’achèvement des travaux, vous devez faire une déclaration de vos travaux de transformation au cadastre. Si vous ne le faites pas, vous encourez une amende. Les interventions visant des économies d’énergie dans votre habitation, comme isoler vos murs ou votre toit, sont exemptées de majoration.

 

Source: https://blog.immoweb.be/fr/habiter/amenager-votre-cave/?utm_source=emailing_b2c&utm_medium=email&utm_campaign=blog_newsletter_20211202&utm_content=link_3&utm_term=W104

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!